Autrefois filière mal aimée, l’apprentissage gagne peu à peu le cœur des français. Ce mode de formation est de plus en plus plébiscité par les jeunes, du cap à BAC+5. En outre, il fait l’objet de multiples réformes depuis une quinzaine d’années ; les pouvoirs publics et les organisations professionnelles veulent en faire une voie à privilégier car les avantages sont nombreux, à la fois pour les jeunes et les entreprises. Gros plan sur ces avantages et sur les principales mesures de la dernière réforme…

L’apprentissage, c’est un véritable atout pour votre entreprise et en cela c’est un moyen efficace de pré-recrutement de personnel qualifié et opérationnel. Voici ci-dessous les principaux avantages à retenir.

Plus de flexibilité pour les entreprises

Hausse du temps de travail des mineurs et ruptures de contrats sont facilitées. En outre, l’embauche d’un apprenti est désormais possible tout au long de l’année. Enfin, la certification d’apprentissage, par voie de formation ou de reconnaissance des acquis de l’expérience, sera encouragée.

Des avantages financiers pour les entreprises

L’entreprise est désormais exonérée des cotisations sociales, qui selon sa taille, peut être totale ou partielle. En outre, une prime à l’apprentissage d’un montant de 1000 euros (minimum) annuel, pour les sociétés de moins de 11 employés, versés par la région. A cela s’joute un crédit d’impôt de 1600 à 2200 euros, (comme pour les travailleurs reconnus handicapés) pour l’emploi d’un apprenti jusqu’à Bac+2. Des aides diverses également sont versées pour l’accueil d’apprentis handicapés, et des déductions fiscales selon les cas…

Enfin, pour les TPE, jusqu’à 4 400 euros d’aide peuvent être versés pour l’embauche d’un apprenti (apprenti de moins de 18 ans).

A savoir : des avantages pour les jeunes

Il est important de savoir que les jeunes bénéficient de quelques avantages également dont :

Une hausse de la rémunération de 30 euros (net) par mois, une aide de 500 euros pour passer le permis de conduire pour les apprentis majeurs, et l’extension de l’âge limite à 30 ans (26 ans avant). L’embauche est désormais rendue possible tout au long de l’année et l’ année est conservée en cas de rupture. Enfin, des « prépas apprentissage » existent désormais.

L’apprenti est une ressource humaine dynamisante au sein de votre entreprise. Sa jeunesse et sa motivation sont un plus pour votre société. C’est une véritable valeur ajoutée pour votre entreprise. Alors, n’hésitez plus, recrutez un apprenti !